Le Cégep de Thetford suspend immédiatement toutes ses activités sportives

Préoccupé par la situation actuelle entourant la pandémie de la COVID-19, le Cégep de Thetford annonce la suspension immédiate de toutes ses activités sportives, et ce, jusqu’au 28 octobre.

En effet, devant l’état de la situation et pour assurer la santé et la sécurité des étudiants, la direction de l’établissement a décidé de devancer la mise en application de la directive gouvernementale annoncée ce lundi et interdisant toute pratique d’activités sportives à compter de ce jeudi 8 octobre.

« Bien que le sport soit une partie importante de l’ADN du Cégep de Thetford depuis plusieurs années, notre préoccupation première demeure la réussite académique de nos étudiants. Or, pour ce faire, il faut d’abord assurer la sécurité de ceux-ci et, pour le moment, cela passe par une pause des activités sportives », a indiqué le directeur général Robert Rousseau.

Devant l’aggravation de la situation partout au Québec et dans la région, les autorités du Cégep ont convenu, à regret, de ne pas attendre à jeudi pour cesser la pratique de toute forme de sports. « Nous avons une responsabilité sociale en tant qu’institution et nous entendons l’assumer. C’est pour cette raison qu’on doit également faire notre effort. On ne peut pas se soustraire aux sacrifices qui sont demandés à la population. Il faut donner l’exemple et faire preuve de solidarité, même si cela n’est pas facile », a ajouté M. Rousseau.

Ce dernier reconnaît l’urgence d’agir dès maintenant en prenant l’initiative de cesser les sports immédiatement. « Pour l’instant, nous devons encourager nos étudiants à se concentrer sur leur réussite académique. Je peux toutefois leur assurer qu’on sera au rendez-vous quand nous serons en mesure, à nouveau, d’offrir du sport sécuritaire ».

Un plan B… et C

Malgré l’arrêt des activités sportives, il n’est pas question pour les dirigeants du Cégep d’abandonner les étudiants à leur propre sort. C’est ainsi que les entraîneurs des différentes équipes sportives des Filons travaillent déjà à l’élaboration de divers scénarios allant de la reprise possible des activités jusqu’à l’annulation de la saison. Par exemple, advenant l’annulation de la saison de football, on pourrait explorer l’idée d’un calendrier printanier.

Le responsable des sports du Cégep, Alain Rajotte, mentionne que tout sera mis en œuvre afin d’assurer le meilleur encadrement possible aux étudiants-athlètes malgré ce confinement des sports. « Notre personnel a été interpellé pour faire en sorte de maintenir la motivation de nos étudiants. Des préparateurs physiques sont déjà en train de monter un programme d’entraînement à domicile qui sera proposé aux athlètes de toutes nos équipes. Des séances d’entraînement virtuelles pourraient aussi se tenir en visioconférences », de préciser M. Rajotte.

Comme depuis le début de la pandémie, la direction du Cégep entend non seulement continuer à suivre les consignes gouvernementales, mais demeure à l’affût des prochains développements. En ce sens, elle poursuit ses échanges avec la Direction de la santé publique de même qu’avec le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) et les différentes fédérations sportives. Elle continuera également d’informer la population étudiante et la communauté de tout changement.